zodiaque signe gémeaux gemeaux ascendant scorpion

L'épigramme insolente et la satire au vitriol, le sourire espiègle et le rictus sardonique. Avec toutefois, comme point commun, une curiosité jamais rassasiée. L'humour des Gémeaux, on le sait, repose essentiellement sur le jeu, et leurs saillies égratignent plus qu'elles ne blessent. Avec le Scorpion, en revanche, le cynisme se fait cinglant et les répliques, véritables coups de cravache, laissent de vilaines cicatrices. Nerveux, crispé, vous donnez l'impression d'être toujours sur la défensive, et la sérénité est un état inconnu de vous. Toujours sur votre faim, vous scrutez, vous analysez, vous disséquez, prompt à déceler la faille et ravi de mettre le doigt dessus.

Pourtant, comme tous ceux dont le Signe Solaire et le Signe Ascendant se trouvent en position de quinconce (aspect contradictoire), vous êtes le premier à être déboussolé par l'irrationalité de certains aspects de votre comportement.

Par votre Signe Ascendant, nulle trace en vous de la fraîcheur printanière qui vous a vu naître. Animal, vous seriez un oursin. Végétal, une plante urticante. Habile du verbe et de la plume grâce à votre Signe Solaire, vous adorez semer le doute dans les esprits et prêcher le faux pour savoir le vrai. Capable de pressurer une information jusqu'à ce qu'elle ait rendu tout son jus, vous n'avez pas toujours la suite dans les idées, qualité nécessaire pour en tirer un réel bénéfice. Doté d'un redoutable esprit de contradiction, parfois procédurier, vous étonnez par vos volte-face qui ressemblent étrangement à de l'indulgence. Comme si tout cela pour vous n'était qu'une comédie, et qu'il vous suffisait de faire la démonstration de votre sagacité !

Professionnellement, cette capacité à lire dans le secret des êtres fera de vous un journaliste spécialiste des "scoops", un publicitaire visionnaire, à moins que vous ne fassiez profession d'accoucheur d'âme dans l'éducation ou la psychologie.

Dans le domaine affectif, l'on devine la fascination que vous exercez sur vos "proies", vous lançant dans la sexualité comme dans un ballet endiablé et fiévreux. Ce serait oublier que vous pouvez jurer fidélité (et tenir votre promesse), à qui vous aura snobé par son intelligence et sa culture supérieure.