zodiaque signe balance balance ascendant scorpion

L'un compose, l'autre s'oppose. L'un dit "oui" pour faire régner la concorde, l'autre dit "non" pour semer la zizanie. Lorsque la Balance s'évertue à arrondir les angles, le Scorpion les taille en biseau pour qu'ils soient plus tranchants.

Deux attitudes opposées se partagent votre volonté. Pourtant, en rapprochant les antagonismes, l'on s'apercevra que, dans les deux cas, il s'agit de se situer par rapport à un clan familial, à une corporation, voire parfois à la société toute entière.

Spontanément, votre cœur incline vers les rebelles, les factieux et les séditieux. Au point de se demander si vous n'adhérez pas à un groupe, quel qu'il soit, pour mieux souligner les accommodements complaisants qui le soudent. Hyperconscient des forces en présence, vous vous montrez d'une lucidité décapante. Les liens affectifs, intellectuels ou d'intérêts, vous fascinent. Vous vous demandez souvent ce qui pousse les autres à s'agglutiner ainsi : vous qui, pour faire reconnaître votre droit à la différence, n'hésitez pas à faire l'épreuve de la solitude.

Sur le plan professionnel, on le comprend aisément, vous fuyez la promiscuité. D'ailleurs, l'enfer aurait pour vous l'image d'un bureau paysager. Ce qui vous laisse les coudées franches pour toutes les activités solitaires, dans l'artisanat, la recherche ou la création. Encore que... Il faut bien avoir affaire à une clientèle, à des sponsors ! Pour ne pas condamner vos projets à l'échec, le Scorpion devra laisser la parole à la Balance, imbattable dans les relations publiques.

Dans le domaine affectif, c'est plus facile. Tout du moins pour vous ! Il existe, en effet, un point commun entre votre Signe Solaire et votre Signe Ascendant : le besoin de séduire. A l'aide de stratégies bien différentes. La Balance emploie la douceur et entre dans les vues de l'Autre. Le Scorpion utilise la ruse et captive pour mieux capturer. Ce sera, une fois de plus, au Scorpion de s'effacer lorsque, parti pour guerroyer, vous succomberez aux délices de Capoue. Tel est pris qui croyait prendre au piège de l'amour !