Le signe des Gémeaux est le troisième des douze signes du zodiaque

signe gémeaux
Gémeaux: 22 Mai - 21 Juin

Attributs: Positif, Mutable, d'Air, gouverné par Mercure.

Masculin, double, stérile, de beauté, loquace et volatile.
Symbolise: L'élément aérien, la dualité, l'initiative en affaire, le travail intellectuel, les relations, le commerce, les entreprises qui échouent, les voyages, frères et amis d'enfance, les voisins, les écrits, lettres et nouvelles.
Régit dans le monde: Le commerce, les moyens de communication, les publications, journaux, livres, le monde intellectuel, la presse, les transports, les changements contants, les tentatives et expériences renouvelées, l'assimilation.
Qualités: Extériorisation, adaptabilité, intelligence, étude, littérature, voyages, changements, facilités de compréhension, éducation, ingéniosité, souplesse mentale, éloquence. Désir de s'instruire, de se renseigner et de communiquer son savoir à autrui. Curiosité pour tous les domaines. La raison domine.
Défauts: Dualité et dispersion des énergies, nervosité et agitation, ruse, imitation, esprit superficiel. Verbosité. Peu de sentiment.
Gouverne: Les poumons, les bras et les épaules.
Correspond à: La troisième maison.

Les Gémeaux et les autres signes

Les Gémeaux conviennent le mieux aux personnes du signe de la Balance (22.09 au 21.10) ou du signe du Verseau (21.01 au 18.02).
En harmonie également avec le signe des Gémeaux on trouve le signe zodiacal du Lion (22.07 au 21.08) et du Bélier (21.03 au 20.04).
Le signe de la Vierge (22.08 au 22.09) et des Poissons (19.02 au 20.03) sont moins favorables comme partenaires.


Deux adolescents unis comme l'ombre et la lumière. Ce signe exprime une première prise de conscience de la dualité. J'existe mais je n'existe qu'au sein d'un environnement. Tout le jeu va consister à s'adapter à cet environnement pour survivre et se développer. C'est une première expérience de la confrontation avec ce qui nous entoure.
Le Gémeaux va mettre à profit une formidable faculté d'adaptation, qui va lui permettre de profiter de ce que lui offre ce qui l'entoure afin de se développer. Il va bouger (pour découvrir), analyser (pour se repérer), dialoguer (pour se relier), jouer (pour se protéger).

Le Gémeaux n'a pas encore conscience vis à vis de ce qu'il est réellement. C'est dans le rapport aux autres qu'il va se distinguer. Bien qu'il en initie la démarche, se sera au Cancer de faire ce travail. Dans cette optique, le Gémeaux "teste" plusieurs personnalités, il présente à l'entourage la personne qu'ils veulent avoir devant eux. Il peut être les extrêmes, étant dans un mode où l'émotivité est refoulée et l'intellect pris comme outil d'analyse et d'adaptation. Il a besoin de repères et conserve ses distances.
Le Gémeaux est un éternel adolescent, un caméléon. Il est instable, immature, et a dû mal à rester fidèle. D'une grande curiosité et d'une grande habilité, c'est un touche à tout. Il a le contact facile, parle énormément de tout et de rien, commère, infatigable. Il est parfois très calculateur et très froid dans sa démarche. Il présente les évènements à son avantage et a des difficultés à tenir ses engagements.

"Que préparez-vous ? Cette idée est géniale. Je connais quelqu'un qui pourra nous aider, je vais lui en parler..", s'essouffle le Gémeaux.
Souple, léger et flexible, il joue sa vie ou vit son jeu, à la fois partout et nulle part, toujours à la recherche de sensations nouvelles.

En terme de climat :
  • jeunesse et adolescence, jeu, découverte, curiosité
  • apprendre, échanger, communiquer
  • mental


Expression en terme psychologiques :
  • besoin d'apprendre et de communiquer
  • besoin de jouer, peur de s'engager
  • volonté de rester jeune, souple et adaptable


En terme d'objectif :
  • développer ses connaissances personnelles par l'échange et la communication, ainsi que retrouver l'art de dire les choses


En terme d'archétype :
  • le témoin
  • l'enseignant
  • le conteur
  • le journaliste


En terme de comportement :

  • besoin d'un résultat immédiat dans l'action, riposte immédiate, répartie remarquable.
  • mobilité et rapidité, changement, bougeotte, déracinement et désengagement.
  • souplesse et aisance, flexibilité, adaptabilité, instabilité.
  • retombe toujours sur ses pieds, comédien qui sait tirer son épingle du jeu. Rusé ou diplomate, beau parleur, besoin d'apprendre, de communiquer et d'échanger.
  • profonde dualité
  • intelligence développée, intellectualise tout...

Le Gémeaux au masculin

Comment le reconnaître ?

Le Gémeaux est mince, svelte, souple ... C'est un longiligne à l'allure dansante et à la démarche légère. Il parle avec ses mains, agite ses pieds dès qu'il est assis. Il a la bougeotte. Sa scolarité est empoisonnée par la longue immobilité qui lui est imposée et lui donne envie d'exploser. Il a, comme son maître Mercure, des ailes aux talons. Le visage est celui d'un<< triangulaire long>>. Évoquant un peu la tête du renard : pommettes hautes, joues longues et assez creuses, front haut mais fuyant, nez mince, parfois un peu pointu. Le menton est fin et représente le sommet du triangle. Tout est mobile dans ce visage: les yeux surtout; rien n'échappe au regard de ce<< voyeur>> enchanté de l'être. Il sait faire bouger son nez, ses oreilles ... ça fait partie dé ses talents de société, comme ses dons de prestidigitateur. Car il est extrêmement adroit et rien ne l'irrite davantage que les balourds qui se tapent sur les doigts en plantant des clous. L'adresse, pour lui, participe de l'intelligence et de la logique ; et dans ce domaine, il est passé maître. Il a volontiers l'air narquois, un sourire accroché aux lèvres. il donne l'impression de se moquer de son interlocuteur. Espiègle, rien ne le tente plus que de provoquer les autres, les pousser à bout ... pour le plaisir de susciter une réaction, piteuse ou violente, peu lui importe. Il est habile, taquin et garde longtemps un visage et un corps d'adolescent. A soixante ans, il en paraît quarante et garde tout son charme.



Comment se porte-t-il ?

C'est un nerveux dont la résistance est capricieuse. Il pourra fournir des efforts extraordinaires, faire preuve d'une remarquable endurance... puis, soudain, il << craquera >> et devra à tout prix dormir pour récupérer ses forces. Dans ce domaine comme dans tant d'autres, il est imprévisible. Il peut résister jusqu'à l'aube, pour peu qu'il se trouve entouré de copains, comme il peut éprouver en pleine journée le besoin de dormir deux heures ou avoir envie de se coucher << avec les poules >> parce qu'il se sentira épuisé, qu'il ait travaillé comme un boeuf ou qu'il n'ait strictement rien fait. Avec l'âge, il apprend à discipliner et à contrôler sa résistance nerveuse et, de ce fait, il tend à mieux se porter. Avant tout; il a besoin de respirer. Il lui faut de l'air. Et pourtant il a tendance à fumer comme un sapeur. Dans la jeunesse, il faudra particulièrement surveiller les voies respiratoires. Il sera également sujet aux rhumatismes dans les membres supérieurs, épaules et poignets surtout. Mais, en dépit d'une vie plus ou moins désorganisée, d'une alimentation plus ou moins fantaisiste et d'excès soudains, il jongle assez habilement avec ses forces et dispose d'une récupération nerveuse rapide. Fort capricieux dans le domaine de la sexualité, il ne faut pas attendre de lui un comportement stable. Ce sera la <> pendant une semaine ... puis le calme plat pendant un mois ... S'il était capable de suivre un conseil ou d'écouter un avis sage, on lui dirait de moins fumer, de mener une vie plus régulière de faire du sport, afin de canaliser son besoin de mouvement, de préférence dans des exercices physiques où il peut exploiter sa rapidité et son adresse: le ping-pong, le tennis, l'escrime, le volleyball, le ski nautique et le surf... Il a également tendance à boire plus que de raison. Il a intérêt à manger des citrons, des oranges, ainsi que des baies rouges, surtout les groseilles dont il aime le goût acidulé et les myrtilles ou airelles, excellentes pour les yeux. Il devra manger des céréales et, dans l'enfance, du porridge. Son remède homéopathique : Kalium Muriaticum, surtout lorsqu'il souffre d'ennuis respiratoires et de toux persistante.



Comment réagit-il ?

Pour comprendre le Gémeaux, signe complexe entre tous, il faut comprendre sa nature mercurienne, aérienne et double ...Le Jeu réside à des actions comme à ses réactions. Il ne prend rien au tragique et s adapte avec aisance à toutes les circonstances sans jamais se laisser encombrer par personne. Il se débarrasse sans remords de ceux qui ont le mauvais goût de l'ennuyer ou de peser sur sa vie. Au besoin, il aura recours à la mauvaise foi. Un certain opportunisme ne lui fait pas peur; il défend habilement ses intérêts et si on lui reproche son égoïsme, il s'en tire avec une pirouette. Sa force, c'est de déconcerter. Il vit essentiellement l'instant et peut changer de vérité selon le temps qu'il fait ou l’humeur du jour. Il ne ménage pas ses proches estimant qu'ils n'ont qu'à se défendre et, qu'après tout, « de pitié pour les canards boiteux >>. Les Gémeaux vous assènent de bons coups, avec désinvolture, quitte à se montrer ensuite tendres et cajoleurs, parvenant toujours à se faire pardonner. On est parfois irrité par le ton péremptoire qu'ils adoptent ou l'assurance, le toupet, qu'ils manifestent. Mais ils peuvent aussi bien, quelques instants plus tard, admettre leurs torts avec bonne grâce ; pour peu qu’on leur mette le nez dedans ... On les dit instables et superficiels. Peut-être y verra-t-on plus justement un moyen commode de décourager les importuns et surtout de se défendre, par exemple en disant n'importe quoi. Mais ils s'inclinent toujours devant une intelligence supérieure à la leur. Leur instabilité n'est peut-être que de la fantaisie, un refus profond de subir le conditionnement ambiant, d'être partie du troupeau. Ils s'échappent comme ils peuvent ... Le piège est dans la difficulté à vivre tout en se regardant << à distance >> et de ne pouvoir s'empêcher de penser à la façon dont on les voit ... Funambules avançant sur un fil, ils éprouvent un plaisir pervers à mettre en danger ce qui leur procure une sécurité. Ils détestent le << confort intellectuel >>, comme dirait Jean-Paul Sartre, l'un de leurs représentants célèbres.



Pour quoi est-il fait ?

Les Gémeaux éprouvent presque toujours le besoin de mener deux activités de front, l'une les reposant de l'autre ou entraînant une nouvelle stimulation dont ils ont besoin. A moins qu'ils ne puissent exercer une profession très <> : une des raisons pour lesquelles on trouve parmi eux des représentants de commerce, des journalistes, etc. Ne pouvant pas se concentrer longtemps, il leur faut des tâches à court terme. Kissinger, diplomate itinérant, a trouvé un moyen parfait d'exploiter ses qualités géminiennes. Intelligents, s'exprimant avec facilité, maniant brillamment le paradoxe, ces mercuriens réussissent dans les professions où il faut utiliser la plume ou le verbe, comme écrivains ou politiciens, souvent aussi comme professeurs. Ils laisseront d'ailleurs un souvenir ébloui à leurs étudiants ... tout au moins aux plus intelligents d'entre eux. Sur les autres, ils pourraient exercer une influence pernicieuse pour peu que ces jeunes esprits prennent le cynisme des Gémeaux au sérieux et leurs boutages à la lettre (cf. J.-P. Sartre ou Céline).Le Gémeaux est un être doué, pour l'écriture, pour le dessin, pour la musique. Et il travaillera d'arrache-pied tout en faisant croire aux autres qu'il n'est qu'un dilettante! Ajoutons qu'il importe de distinguer deux types de Gémeaux : Castor et Pollux (lorsque la lune, Neptune ou Saturne dominent, on a affaire au type Castor alors que Pollux l'emportera avec Uranus, Mars ou Jupiter). Le premier est plus artiste mais a du mal à apprivoiser la réalité ; le second est plus roublard, opportuniste et débrouillard.



L'homme Gémeaux et l'Amour...

II fait sa cour << sans guitare et sans pédale >> (C. Moriquand), avec désinvolture, drôlerie, charme et insouciance. << Tu veux? >>, << Tu ne veux pas? » « Tant mieux. >> Ou << Tant pis pour toi »…Ça n'est pas plus compliqué que ça. L'essentiel étant de se méfier de la passion. Pourtant, ce << papillon >> sait qu'il faut qu'il se pose un jour sur une fleur robuste qui lui assurera le << contact avec le sol >>. N'ayant pas de << racines >>, il en trouvera chez une femme plus stable que lui, une<< terrienne>> dont il s'attend à ce qu'elle l'aide de tous ses moyens.Certes, il parle beaucoup de ses infidélités, passées, présentes et futures. Mais il parle plus qu'il n'agit et il lui suffit souvent d'imaginer ses conquêtes ou de s'en souvenir ... car au fond ce cérébral n'est pas gouverné par sa sexualité et la contrôle fort bien. Pourtant, derrière ce cynisme apparent se cache une vraie tendresse- surtout chez le Gémeaux Castor. Et ce n'est pas de la comédie. Il accepte de se laisser aller à son humeur du jour, là encore, si personne ne le harcèle de : << M'aimes-tu? >> qui l'agacent. II n'est ni jaloux ni possessif et trouve monstrueux de vouloir garder une femme pour lui seul. II la poussera même, de façon assez perverse, à avoir d'autres amants ; mais à condition qu'elle lui raconte ensuite et qu'il ait toujours la tranquille certitude d'être<< le meilleur>>! II ment avec aisance ou exprime de brutales vérités. Et ce qui est vérité un jour devient mensonge le lendemain. Il niera d'ailleurs :<> ...

Le Gémeaux au féminin.

Comment la reconnaître ?

Comme l'homme du signe, elle conserve longtemps un air de jeunesse, gardant une ligne souple et une taille de guêpe. Fine de traits, souvent jolie, avec, elle aussi, un visage triangulaire et un regard vif, elle manque cependant de vraie féminité et les hommes ne la trouvent pas << sexy )>. Ils recherchent sa compagnie parce qu'elle est « décorative ), qu'elle a de l'abattage et de l'esprit, encore qu'ils le goûtent moins lorsqu'ils en sont les victimes ! Elle ne peut en effet s'empêcher d'être agressive, attaquant alors même qu'on ne lui reproche rien ou tuant d'un bon mot, (elle n'a pas pu résister), le benêt qui lui fait la cour ... Il existe sans doute moins de différence entre les hommes et les femmes de ce signe qu'entre tous les autres, dans la mesure même où ils ont un air d'adolescent androgyne. La fille Gémeaux a une certaine brusquerie, la répartie vive, voire sèche, un air garçonnier qu'elle accentue volontiers par le port du blue-jean et les cheveux courts alors que le garçon se laissera pousser les cheveux et portera des tuniques indiennes.



Comment se porte-t-elle ?

Tout dépend de son système nerveux. Et de son équilibre psychologique. Lorsqu'elle n'a pas trop de problèmes, affectifs ou autres, elle se porte comme un charme, perpétuellement en mouvement - pour ne pas dire agitée -, volubile et rieuse. Lorsque < ça ne va pas >, elle souffre de troubles multiformes qui vont de la migraine aux douleurs vagues, des ennuis gynécologiques aux toux persistantes ; ça peut être n'importe quoi. Il s'agit surtout d'avoir un alibi, de justifier d'une manière ou d'une autre l'insatisfaction, l’angoisse, l'agressivité, la nervosité ... tout ce que lui reproche son entourage. Comme l'homme du signe, elle doit surveiller les voies respiratoires supérieures, mais il semble que son point faible soit avant tout le système nerveux central. En bonne logique, elle devra éviter tout ce qui risque d'entrainer un déséquilibre : les nuits blanches, l'alcool, le tabac, une vie trop trépidante qu'elle goûte et ne peut mener impunément. Elle a besoin de respirer et c'est la ville- et ses divertissements qu'elle aime. Elle devra donc s'imposer de<< casser son rythme » de temps en temps, de se mettre au vert pendant quelques jours. A une condition : qu'elle ne risque pas de s'ennuyer ou ne reste pas seule trop longtemps. Sinon son fond << mélancolique )> remontera à la surface et le remède sera pire que le mal. Il existe chez les Gémeaux des tendances maniaco-dépressives certaines (ils passent par des phases cycliques d'exaltation et de dépression). Un entourage tonique, équilibré, une hygiène de vie assez stricte s'imposeront donc. La relaxation peut leur faire le plus grand bien.



Comment réagit-elle ?

Fantasque, capricieuse, avec de brusques sautes d'humeur, elle a des difficultés de contact alors même qu'elle recherche la communication. Elle dit un peu trop son mépris et juge un peu vite ... Pourtant- et c'est là qu'elle est touchante et laisse transparaître l'aspect naïf et enfantin de sa nature, son inquiétude d'adolescente en quête d'une identité, lorsqu'elle raille ou se moque d'autrui, elle n'est pas consciente de la peine qu'elle peut faire. «Ils n'ont qu'à ne pas le prendre mal! )> ••• Elle pressent obscurément quelque chose d'inachevé en elle ou d'impossible à atteindre au-dehors, peut-être aussi un abandon auquel elle ne parvient pas à se laisser aller. Les géminiennes se voudraient immorales mais ne sont qu'amorales... et encore, pas tout à fait autant qu'elles le voudraient. Elles ont l'honnêteté d'admettre que lorsque le ciel leur tombe sur la tête, c'est sans doute qu'elles ont provoqué l'orage. Elles ne respectent que ceux qui s'opposent à elles par une plus forte autorité ou par une attitude flegmatique. Elles sont rassurées lorsqu'on refuse d'entrer dans leur jeu. Le manège, sur lequel elles sont montées, cesse alors de tourner ...



Pour quoi est-elle faite ?

On trouve des femmes Gémeaux dans les professions déjà citées à propos des hommes du signe : elles savent << fouiner >>,trouver les contacts, sonner aux portes - surtout lorsque leurs intérêts directs ne sont pas en jeu. Elles font de bonnes journalistes, des enquêtrices, des attachées de presse, des script. Elles s'intéressent au spectacle - ce sont d'excellentes comédiennes – et rédigent avec facilité, sont de bonnes interprètes ou des traductrices. Elles s'adaptent à tous les métiers, en fait. Ce sont d'aussi bonnes serveuses de restaurant, rapides et douées d'une excellente mémoire, que des femmes d'affaires capables de lutter à égalité avec les hommes les plus compétents, d'aussi bons professeurs que des speakerines pleines d'aisance. La femme « Pollux >> se tire mieux d'affaire dans la vie que la femme << Castor >>, plus dépendante et moins audacieuse. La seconde est assez timide malgré les apparences et cela la rend parfois maladroite. Les géminiennes ont en tout cas intérêt à travailler, à avoir un métier ... car leur vie sentimentale n'offre pas une parfaite stabilité!



La femme Gémeaux et l'Amour...

Au fond, elle aimerait bien avoir une vie affective comme celle des autres, à condition de ne pas s'ennuyer avec le compagnon qu'elle se serait choisi. Mais elle a le caractère difficile, vindicatif et peut rompre sur un coup de tête, sans avoir voulu qu'on la prenne réellement au mot. Si l'autre est las de recevoir des coups, il pourra cependant être tenté de lui dire un beau jour : << Restons bons amis ... mais j'abandonne! >> Elle a trop tendance à croire qu'elle pourra toujours <>, avec un mot gentil et un sourire enjôleur. Elle n'a pas le sens de la fidélité et permet à l'autre toutes les incartades qu'elle se pardonne à elle-même, à condition qu'on ne la trahisse pas sentimentalement. Et cette ambiguïté rend parfois les choses bien compliquées ...
Lorsqu'elle a acquis un peu de maturité, elle a intérêt à faire un<< mariage d'amitié>> avec un homme qu'elle estimera. Il trouvera en elle une conseillère précieuse, intelligente, lucide, intuitive... mais il ne faudra pas trop souvent l'ennuyer avec<< les choses du sexe >> ni lui demander de grandes manifestations d'affection. Elle aime à sa façon, avec du charme et de la brusquerie : << Les choses importantes n'ont pas besoin d'être dites. >> Elle accepte facilement le divorce, s'adaptant aussi bien au célibat qu'à un nouveau compagnon et estimant que les enfants comprennent tout à condition qu'on leur explique avec naturel. Elle les élève bien, d'ailleurs, respectant leur personnalité et ne les surprotégeant pas.

Le signe des Gémeaux et ses douze ascendants