Balance Ascendant Taureau

Vous êtes Balance ascendant Taureau

Balance ascendant TaureauVolubilis ou pivoine ? Crêpe dentelle ou loukoum ? Avec Vénus pour marraine, votre Signe Solaire comme votre Signe Ascendant affichent une prédilection pour les saveurs sucrées et les effluves parfumés.
Volupté oblige ! Charmeur, enjôleur même, vous recherchez le plaisir sous toutes ses formes. Accaparé par vos sensations, vous cheminez à l’instinct dans un univers où tout n’est que couleurs chatoyantes, formes pleines et envolées philharmoniques.
Vous n’avez pas besoin d’un patron pour tailler un vêtement. De même, vous pratiquez l’art de l’ikebana sans jamais avoir mis les pieds au Japon. Cette sensorialité dionysiaque pourrait aussi vous ouvrir les voies de l’ébénisterie ou de la sculpture, tant tout contact avec la matière prend chez vous l’intensité d’une étreinte amoureuse, la voracité d’un embrassement.

Le summum du plaisir n’est-il pas de faire celui des autres ? Vous excellez dans ce domaine au point que certains en abusent. Dans le territoire de la Balance comme dans celui du Taureau, Mars, le dieu belliqueux, a depuis longtemps jeté les armes. Au point parfois de croire que « La guerre des Deux-Roses » n’était qu’une bataille de fleurs.

Comme tous ceux dont le Signe Solaire et le Signe Ascendant se trouvent en position de quinconce (aspect contradictoire), vous êtes le premier à être déboussolé par l’irrationalité de certains aspects de votre comportement.

En matière de sensations, votre Ascendant Taureau ne s’embarrasse pas de l’art ni de la manière. Plantureux repas, bacchanales amoureuses : il lui en faut beaucoup pour arriver à satiété. Une attitude que la Balance, raffinée et sélective, aura à cœur de tenir en respect. Plus « sortable », peut-être, mais quelque peu frustrée ! Certains s’étonneront de vous voir lâcher parfois quelque boutade grivoise, pour vous consoler.
Ce n’est pas le seul grief que vous nourrissez à l’égard de votre « pauvre » Ascendant : ainsi vous lui reprochez sa lenteur et sa pesanteur, vous qui vous rêvez éthéré et insaisissable. Plus les années passeront, plus vous accélérerez le rythme et accepterez de vous défaire de la gangue de vos habitudes.
Ombrageux, vous devrez relâcher votre emprise sur ceux que vous aimez et museler votre jalousie. Mais que ne feriez-vous pas pour continuer à idolâtrer celui (ou celle) que Cupidon vous a désigné de sa flèche ?