Lion Ascendant Lion

Vous êtes Lion ascendant Lion

Lion ascendant Lion« Passez votre chemin, manants ! » s’exclame le Lion du haut de son carrosse armorié.
Hélas, votre milieu d’origine ou les contingences matérielles vous empêchent souvent d’être plus royaliste que le roi. Qu’à cela ne tienne, vous cultiverez en grandeur d’âme ce que vous perdrez en ostentation.
Marqué dès l’enfance par une image paternelle forte, vous n’aurez de cesse de couvrir de lauriers le nom qu’il vous a légué. Dans ce but, vous vous montrerez d’une honnêteté scrupuleuse et d’une dignité admirable devant l’adversité. Quant à votre courtoisie, elle ne sera jamais prise en défaut. Le geste ample, le maintien élégant, vous êtes taillé pour les postes de direction, d’autant que de concours en promotion, votre ambition ne connaîtra pas de répit. « Garder la tête haute » : telle est votre devise.

Si toutefois l’image paternelle n’était pas à la hauteur de votre respect, vous ferez en sorte de la racheter. Depuis votre enfance, conscient de vos responsabilités, vous serez hyperactif, courageux et protecteur. Désireux de produire et de créer, vous laisserez derrière vous une marque de votre passage sur terre, qu’il s’agisse d’enfants ou de créations artistiques.
Sur le plan affectif, vous ne supportez pas la médiocrité. Si par hasard vous jetiez votre dévolu sur un(e) roturier(e), vous n’aurez de cesse de lui enseigner les bonnes manières. Fidèle, vous détestez le mensonge et rompez à la première infidélité de l’autre. En toutes choses, il faut rester ferme mais juste !
Comme toutes les personnes qui ont le Soleil et l’Ascendant dans le même signe, les affres du doute vous sont totalement étrangers. En vous nulle dichotomie. L’être-pour-soi (Soleil) et l’être-pour-le-monde (Ascendant) sont de la même pâte.

De toute manière, cette « surcharge » en Lion vous incitera, un jour ou l’autre, à vous tourner vers votre signe complémentaire : le Verseau. Avec lui, vous apprendrez à relâcher votre emprise sur ceux que vous considérez comme « la prunelle de vos yeux » (conjoint, enfants…). Petit à petit, vous accepterez qu’ils volent de leurs propres ailes.
En revanche, si votre Soleil se situe dans la douzième maison, l’on sera surpris de votre effacement et parfois même de votre timidité. Culpabilité issue de l’éducation ou vision plus mesurée de l’existence ? A moins qu’à la suite d’échecs cuisants, vous n’ayez pris vos distances avec l’univers des apparences. Et trouvé de la noblesse dans l’humilité et le dévouement.