Scorpion Ascendant Capricorne

Vous êtes Scorpion ascendant Capricorne

Scorpion ascendant CapricorneMotus et bouche cousue ! Entre d’autre temps, l’on vous aurait appelé le Masque de Fer, à moins que, Cendrillon malchanceuse, vous n’ayez oublié de laisser votre pantoufle de vair comme indice.

Une combinaison plutôt sévère, il faut en convenir. Rugueux comme un cilice, aussi ouvert qu’une huître durant les mois sans « r », il est souvent si difficile de vous aborder que vos proches ironiseront sur votre air guindé, sous-entendant que vous avez dû avaler votre parapluie.
Apparence ! Que de crimes commet-on en ton nom ? Vous n’avez certes rien d’un petit plaisantin et chacune de vos paroles, chacun de vos actes et de vos décisions sont pesés sur un trébuchet. Vos nerfs sont d’acier. Vos convictions, fermes et indéracinables, semblent coulées dans du béton armé.

Il faut vous rendre justice et clamer (puisque vous n’aurez jamais l’impudeur de le faire vous-même), que votre cœur, lui, est en or massif pour ceux qui ont su gagner confiance.

Hélas, une éducation rigide ou des conditions de vie astreignantes vous ont persuadé très tôt qu’il était périlleux de montrer ses sentiments et de s’appesantir sur ses états d’âme.
Bûcheur acharné, vous êtes taillé pour mener à leur terme de longues et souvent arides études. Dès lors bien des voies enviables vous seront ouvertes. De la médecine à la recherche scientifique. Du haut fonctionnariat à la politique. Plus humble, vous accepterez les tâches les plus ingrates plutôt que de vous prélasser.

Honnête et scrupuleux, vous êtes redoutable en matière financière. Certains iraient même jusqu’à vous traiter de « pingre ». Pourtant, si vous vous privez aujourd’hui, c’est pour investir dans le long terme. Et l’on vous retrouvera, plus tard, à la tête d’un patrimoine immobilier ou de lingots planqués en Suisse.

Sérieux et fidèle, vous représentez l’ami(e) et le conjoint sur lequel on peut toujours compter. Un peu abrupt pourtant pour les « fleurs bleues », qui se plaindront de la rareté de vos câlins et de la concision de vos billets doux. Pourtant, à la nuit tombée, le Scorpion, si longtemps tenu en respect, sort de sa cachette. Passionné, sensuel, voire torride, vous donnerez alors libre cours à vos effusions les plus débordantes.