Verseau Ascendant Vierge

Vous êtes Verseau ascendant Vierge

Verseau ascendant ViergeDeux signes accessibles, dotés d’une patience d’ange et, surtout, incurablement humains.
Désireux de vous rendre utile et de servir la communauté, vous ne savez pas toujours quelle voie emprunter pour réaliser ces aspirations.

Prudent, réfléchi, « coupeur de cheveux en quatre », vous ne croyez pas que les gens soient vraiment amendables, et que le progrès rendra la vie plus facile. Toujours prêt à secourir ceux qui sont dans la détresse, votre altruisme n’en est que plus méritoire.
Il prend en compte les faiblesses intrinsèques à l’humain. Il vous pousse à les accepter sans pour autant sombrer dans l’aveuglement.
Cela s’appelle l’intelligence du cœur.

Peu s’en aperçoivent, tant les travers propres à votre Ascendant Vierge dissimulent votre désintéressement. Minutieux, parfois pinailleur, vous êtes rassuré par les rangements et classifications de toutes sortes.
Vous soumettez vos proches à des questionnements qui s’apparentent à des tests psychologiques, et vous donnent une connaissance quelque peu caricaturale de leur personnalité.
Lorsque Verseau et Vierge parviennent à s’harmoniser en vous, vous devenez redoutable d’efficacité.
Enseignant, par exemple, vous ferez prendre conscience à chaque élève de ses désirs et de ses compétences, et proposerez toute une palette de moyens pratiques destinés à les concrétiser. Ce réalisme demeure toujours associé à une attention permanente portée aux autres : vous serez peut-être de ces « secouristes ambulants » qui trimbalent antalgiques et pansements, si encombrés que l’on se gaussera de vous.
Mais trop heureux de vous trouver s’il survient quelque pépin. Etudiez plutôt la médecine ou la pharmacie, vos efforts seront ainsi rétribués.

Comme tous ceux dont le Signe Solaire et le Signe Ascendant se trouvent en position de quinconce (aspect contradictoire), vous êtes le premier à être déboussolé par l’irrationalité de certains aspects de votre comportement.

Dans le domaine affectif, vos désirs sont si contradictoires que vous y perdez votre latin. Fervent zélateur de l’amour-amitié et de la liberté sexuelle, vous vous sentez en réalité fragilisé par « tant de laxisme ». Et si vous reconnaissiez tout simplement que vous aspirez à la sécurité affective et à la fidélité ? Vous y gagnerez en temps et en crédibilité. Et n’en périrez pas de honte !