Vierge Ascendant Poissons

Vous êtes Vierge ascendant Poissons

La ViergeVierge ascendant Poissons dit : «Je suis la servante du Seigneur, qu’il m’advienne selon sa parole !» Quant aux Poissons, ils sont régulièrement sacrifiés sur l’étal de notre gourmandise.
Soumis en apparence, vous privilégiez les intérêts de vos proches et ne vous occupez des vôtres qu’en dernier lieu. Conscient du caractère dérisoire de la vie terrestre comparée aux notions de cosmos et d’éternité qui vous laissent songeur, vous cultivez l’art du détachement, du désintéressement et de l’abnégation.
Entre le zéro et l’infini, vous appréhendez toute une gamme de valeurs auxquelles vous ne souhaitez pas donner de priorité. De la fleur des champs à l’astre le plus volumineux en passant par le chat de gouttière, vous ne savez quel est le plus important, au regard de Dieu ou de ce qui vous en tient lieu.
Intuitif, irrationnel, capable d’éclairs de génie fulgurants comme de fourvoiements intellectuels des plus aveugles, vous vous faites fort de tordre le cou à la logique courante.

Sensible à la souffrance, vous êtes l’être le plus compatissant qui soit. Le plus accueillant aussi, et cela sans discernement aucun.
Comme tous ceux dont le Signe Solaire et le Signe Ascendant se trouvent en opposition, vous oscillez en permanence entre deux comportements contradictoires et complémentaires. Votre dilemme personnel peut se résumer ainsi : « circonscrire » ou « vous laisser circonvenir ».
En effet, votre côté Vierge abomine les situations de laisser-aller que les Poissons affectionnent. Envahi, vous finissez par vous réfugier dans votre tour d’ivoire, où vous remplacez vos amulettes par un épais traité d’épistémologie.

Toujours accessible à la douleur des plus défavorisés, vous pourriez, en cultivant les talents d’organisateur et la précision que vous confère votre Signe Solaire, trouver un sens à votre existence dans les professions médicales ou paramédicales.
Sur le plan affectif, de même, vous devez apprendre à vous soustraire aux désirs de l’autre pour ne laisser parler que le vôtre. C’est ainsi que vous vous ferez respecter et aimer.