Vierge Ascendant Verseau

Vous êtes Vierge ascendant Verseau

Vierge ascendant Verseau«Les bourgeois, c’est comme les cochons…». Sans doute connaissez-vous cette chanson de Jacques Brel ? Et comme les étudiants fêtards dont il est question, redoutez-vous plus que tout une fâcheuse tendance à l’encroûtement et à la sclérose de vos idéaux. Peut-être à cause de ce besoin viscéral de sécurité matérielle et affective qui sommeille en vous et ne demande qu’à se réveiller ?
Ouvert sur le monde, rien de ce qui concerne l’humain ne vous est indifférent. Idéaliste, grâce à votre Ascendant, vous croyez en un monde meilleur, contre vents et marées. Toutefois, la Vierge veille. Indulgente, elle préservera votre ferveur militante en lui offrant des causes réalistes à défendre. La lutte contre la pollution, la pratique du végétarisme ou de la macrobiotique combleront vos idéaux écologistes. La culture à la portée de tous ? Votre cheval de bataille qui fera de vous un enseignant attentif ou un travailleur social infatigable.

Comme tous ceux dont le Signe Solaire et le Signe Ascendant se trouvent en position de quinconce (aspect contradictoire), vous êtes le premier à être déboussolé par l’irrationalité de certains aspects de votre comportement.

Par votre Signe Ascendant, vous vous tiendrez au courant des dernières révolutions technologiques, informatiques en particulier. Un bon point pour votre Signe Solaire qui, minutieux et organisé, saura en faire son miel. Sur le plan intellectuel, tout du moins. Quant à l’usage de ces acquis, c’est une toute autre paire de manches. Essentiellement ludique pour le Verseau, qui ne voit dans l’emploi des appareils d’avant-garde qu’une façon de se distinguer de la masse. D’ailleurs, plus ce sera excentrique, mieux il mordra à l’hameçon.
La Vierge, de son côté, pestera en silence devant tant d’énergie et de temps dilapidés uniquement pour jeter de la poudre aux yeux. De même, vos économies patiemment amassées : volatilisées sous le coup d’une lubie !
Adepte de l’amour-amitié, vous fuyez la passion comme la peste. Malgré votre tendance à ratiociner sur vos sentiments, on pourra toujours compter sur votre dévouement inlassable.